A partir de novembre et jusqu’à février inclus, la messe du samedi soir (18h30) sera à Ste Anne et celle du dimanche matin (10h30) à St Clair.

> L’édito du mois

L’attente, quand ?

Il avait bien dit qu’il viendrait. Mais, quand ? À la maison, on s’interroge ; on s’impatiente un peu. Oui, quand ? Depuis le temps qu’on en parlait. C’est que, c’est quelqu’un d’important qu’on aime bien. Sa visite est annoncée. Bientôt. Si c’était pour demain. Alors, on commence à s’agiter, à balayer la maison. Il faut que tout soit prêt. Et tout le monde s’y met.

Au fait, qui attendez-vous ? Pourquoi cet empressement ? Vous m’avez compris. C’est plus que la visite d’un grand personnage. Pensez donc, le Fils de Dieu. Sa venue s’appelle Noël. Nous l’attendons. Encore quatre semaines. Pas question d’être inactif. Quand on attend un ami, d’avance on pense à ce que sera sa venue. On tient à ce que tout soit bien et réussi.

C’est notre souci à nous tous, paroissiens de Sainte Anne - Saint Clair. Il faut nous préparer à Noël. Bien sûr, ce sera une fête de famille, espérons-le. Mais, c’est surtout notre coeur qu’il faut préparer. Et pour cela, chacun est invité à revoir son vécu, la qualité de ses relations aux autres. Et puis, où en suis-je de ma vie chrétienne ? C’est peut-être le moment d’un ménage intérieur, de me réconcilier avec le Seigneur.

Et notre paroisse, notre communauté chrétienne, est-elle en attente ? Se prépare-t-elle à cette visite ? Comment ? Bien sûr, il y a la fête elle-même,la célébration de Noël. Certainement ceux et celles qui la préparent ont à coeur qu’elle soit belle, joyeuse ; ce qui ne veut pas dire qu’elle ne sera pas priante ! Mais, c’est aussi la mission de chacun. Ce jour de Noël des personnes extérieures viendront certainement. À nous de les accueillir. Si elles pouvaient se sentir bien chez nous !

Il y a ce message de Noël qui nous est donné. Un ménage pauvre, déplacé. Il y a cette femme qui enfante dans un lieu réservé aux animaux. Il y a cette famille obligée de fuir vers l’Égypte, comme nous le montrent les images familières. Au lieu de nous apitoyer, préparons à accueillir ceux d’aujourd’hui qui, comme elle, fuient leur pays et frappent à notre porte. Interrogeons-nous sur notre attitude personnelle et collective.

C’est l’Avent. Il nous reste quatre semaines pour nous préparer à accueillir Celui qui est annoncé. Balayons devant notre porte, ouvrons-la largement. Peut-être chanterons-nous : « Il faut préparer la route au Seigneur » ou « Laisserons-nous à notre table un peu de place à l’étranger ».

Que ce temps de l’Avent soit vraiment une période d’attente active.

Père Georges Aillet

> Agenda


Voir l'agenda

> Actualités récentes

1ère ÉTAPE DE LA PRÉPARATION AU BAPTÊME DES ENFANTS EN ÂGE SCOLAIRE

« Dimanche 18 novembre, au début de la messe, cinq enfants d’âge scolaire, Joséphine, Louise, Noémie, Rose et Simon ont été accueillis parmi la communauté paroissiale. Les enfants ont demandé à recevoir le baptême. Ils vont cheminer ensemble au cours de rencontres. Trois autres étapes à l’église vont jalonner leur parcours. Ils recevront le baptême [...]

RENCONTRE DES RÉFÉRENTS DES ÉQUIPES PAROISSIALES DU 13 NOVEMBRE 2018

Impulsé par l’Équipe d’Animation Paroissiale (EAP), chaque service de la paroisse est représenté par un référent dont la mission est d’être un interlocuteur privilégié des membres de son groupe, auprès de l’EAP, et de l’équipe pastorale (prêtres et LEME). Mardi 13 novembre nous étions 22 autour de la table pour échanger sur ce début d’année pastorale [...]

PREMIÈRE ÉTAPE DE LA PRÉPARATION À LA PREMIÈRE DES COMMUNIONS

Le dimanche 18 novembre, 40 enfants âgés de 10 ans, et leurs parents, se sont retrouvés avant la messe, entre 9h30 et 10h30, pour commencer la préparation à la première des communions, qui sera célébrée le 26 mai 2019. Cette préparation se déroule au long de quatre rencontres dominicales, afin de découvrir les 4 « [...]

> Témoignages

Journée de rentrée du 7 octobre

Le dimanche de rentrée, 7 octobre, nous sommes venus nombreux à la messe, animée et festive, mêlant toutes générations, puis au pot de l’amitié, et enfin au repas (soixante convives), préparé par l’association ‘Le goût des autres’. Quelques échos… « Ce fut une joie de voir une paroisse si nombreuse, vivante avec beaucoup de familles [...]

Catéchisme : « la joie de transmettre »

En cette rentrée, la paroisse a la joie d’accueillir au catéchisme cent enfants, âgés de 7 à 12 ans, élèves de CE2, CM1 et CM2. Quatorze catéchistes bénévoles animent ce service et vous invitent à les rejoindre. Flavie (35 ans), nouvelle paroissienne, et Françoise (75 ans), catéchiste confirmée, animent les rencontres de catéchisme en binôme. « C’est formidable [...]

> La question du mois

Pourquoi des années liturgiques A, B et C ?

Le concile Vatican II a souhaité que les chrétiens puissent avoir une meilleure connaissance de la Parole de Dieu. Les différentes années liturgiques (A, B ou C) offrent ainsi aux fidèles un choix varié de textes bibliques. Nous sommes donc invités à lire chaque année un des trois Évangiles synoptiques. Pour l’année A, c’est l’Évangile selon saint Matthieu, l’année B, l’Évangile selon saint Marc, et l’année C, l’Évangile selon saint Luc.

L’Évangile selon saint Jean est lu spécialement lors des fêtes, durant toutes les années liturgiques. Il présente en effet des caractères distincts, qui en font un évangile à part. Le cycle des années A, B et C se répètent tous les 3 ans. 2016-2017 : année A ; 2017 -2018 : année B ; 2018-2019 : année C.

L’année liturgique ne commence pas avec l’année civile mais avec le premier dimanche de l’Avent.