De mars jusqu’à fin juin, la messe du samedi soir (18h30) est à St Clair et celle du dimanche matin (10h30) à Ste Anne.

> L’édito du mois

Qu’est-ce que la vocation ?

Mercredi 1er Mai, pour la première fois, les diocèses des Pays de la Loire (Angers, Laval, Le Mans, Luçon, Nantes) ont organisé un pèlerinage pour les vocations, à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Ce pèlerinage avait pour thème : « Qu’on me fasse un chemin nouveau pour aller à Jésus Christ » (citation de saint Louis-Marie Grignion de Montfort).

Mais qu’est-ce que la vocation ?

Chacun est appelé à faire quelque chose de sa vie. Si une personne décide de se mettre au service d’une cause plus importante que ses seules références personnelles, on dit qu’elle répond à une vocation. La vocation, c’est donc une certaine manière de vivre sa vie, de la comprendre et de l’ordonner comme un service. Mais l’appel, l’origine de la vocation n’émane pas de la personne. Celle-ci ne peut que recevoir cet appel et y répondre en toute liberté. La vocation c’est « être appelé », « être appelé par », « être appelé pour ». Cela demande une écoute et une réponse.

Chaque être humain aurait-il une vocation ?

Et oui ! Mais on l’oublie souvent ! Chacun a été appelé à la vie. Il n’a pas choisi de naître. Il est invité à construire sa vie, à lui donner un sens, une direction.

Il est invité à se mettre librement au service des autres, d’une cause plus importante que ses simples préférences personnelles, en vue d’apporter une aide à d’autres et de leur permettre de vivre de manière plus humaine. On dit souvent « avoir » une vocation. « Avoir » ? Pas au sens de » posséder » comme on « a » une voiture, un logement. Mais plutôt au sens « d’être en relation », comme « j’ai » des amis, des parents ; un « avoir » qui désigne une proximité de relation avec des personnes. C’est le cas de ceux qui ont la vocation de soignant, d’enseignant, de travailleur social…

Avoir une « vocation » c’est être appelé à être, c’est-à-dire à conduire sa vie d’une certaine façon et cela suppose des choix.

Qu’est-ce que la vocation chrétienne ?

Pour les chrétiens, l’appel vient de Dieu, de la Parole de Jésus : « Viens et suis mois ! » Jésus invite à le suivre et à être ses témoins dans le monde.

Tout chrétien, par son baptême, est appelé à faire de sa vie une réponse et un service. La vocation chrétienne se déploie dans tous les états de vie : mariage, célibat. Quelle que soit notre vocation, nous sommes tous appelés à la sainteté, à participer à la plénitude de l’amour de Dieu et donc à aimer, à être heureux et à rendre les autres heureux.

Parmi les chrétiens, certains sont appelés à consacrer leur vie dans un don total à Dieu et au service d’une mission comme prêtre, diacre, religieux ou religieuse, laïc consacré. C’est ce qu’on appelle les « vocations particulières ».

A quoi suis-je appelé ? Quelle est ma vocation ? Quelle sera … quelle est « ma » réponse ?

Père Albert Mugaragu

> Agenda


Voir l'agenda

> Actualités récentes

Echos des célébrations de Pâques : Semaine Sainte

La paroisse remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont préparé et animé les célébrations de la semaine sainte : la fête du dimanche des Rameaux à Sainte Anne ; la célébration de la Cène le jeudi Saint à Sainte Anne ; le chemin de croix le Vendredi Saint à Sainte Anne ; la célébration de la Passion le Vendredi Saint à [...]

Service « Coup de Pouce » : appel à bonnes volontés

Pour faire relais auprès des associations et dans l’objectif de répondre aux attentes des personnes en demande urgente ou ponctuelle dans nos quartiers, le Pôle Solidarité met actuellement en place un «service Coup de Pouce» : accueil en hébergement de 1 à 2 nuits, accompagnement pour des démarches administratives, relais pour faire des courses, co-voiturages pour les messes, réunions et sorties, visites dans les musées [...]

Société St Vincent de Paul : appel aux bonnes volontés !

Le pôle Solidarité vous fait part d’un appel à bonnes volontés lancé par Rozenn Poiraud, nouvelle présidente de la Société St Vincent de Paul, à Ste Anne. L’association Saint Vincent de Paul lutte contre l’exclusion sociale et son champ d’intervention est vaste. Elle propose un accueil-écoute au sein de permanences, au 115 boulevard de la Liberté, pour toutes les [...]

> Témoignages

Tenir les registres paroissiaux, une mission précieuse

Bénévole à la paroisse depuis une vingtaine d’années, Françoise Bouyer a de multiples engagements visibles (accueil, art floral, ménage et préparation liturgique), mais aussi une mission invisible importante, la tenue des registres paroissiaux. «C’est un service très précieux, qui nécessite d’être consciencieux et rigoureux», souligne le père Albert. En quoi consiste votre travail ? Pour [...]

Réflexion sur la Fraternité

Pendant la sortie à Ste Anne d’Auray de mars 2019, les paroissiens ont échangé sur « la fraternité » et « l’amour fraternel », en référence à la parabole dite du Bon Samaritain (Lc 10, 25-37). La ferveur et l’enthousiasme des discussions ont témoigné des efforts personnels et collectifs pour confronter sa vie de citoyen, de chrétien et de [...]

> La question du mois

Pourquoi le mois de Mai est le mois de Marie ?

La dédicace d’un mois à une dévotion particulière est une forme de piété populaire dont on ne trouve guère l’usage avant le XVIIIe siècle. Depuis le 10 février 1638, la France est officiellement consacrée à la Sainte Vierge, suite au vœu prononcé par le roi Louis XIII. Le «mois de Marie» est le plus ancien des mois consacrés. Dans l’Antiquité, mai est considéré comme défavorable au mariage et c’est pour cette raison qu’il aurait été choisi comme période pour célébrer la Sainte Vierge. Le mois de mai nous invite à nous rapprocher de Marie pour la prier, la chanter et nous confier à sa médiation.